Description & Technical information

Jean-Auguste BARRE

Jean-Auguste Barre reçoit un premier apprentissage auprès de son père graveur en médailles, avant d’étudier la sculpture auprès de Cortot et de David d’Angers. Il expose au Salon de 1831 à 1886 et sa renommée lui permet de poursuivre une carrière officielle avec notamment l’exécution de nombreux portraits, sculptures ou médailles, du couple impérial.
Auteur de grandes commandes publiques pour le musée historique de Versailles comme de sculptures monumentales (La Prudence pour la fontaine Saint-Michel à Paris en 1861), Barre se fait une spécialité des petites statuettes-portraits de femmes à partir des années 1830, amies proches (Mme Paul Delaroche) ou artistes célèbres de son temps (Fanny Elssler, Marie Taglioni, au charme décoratif raffiné.
Il est nommé Chevalier de la Légion d’honneur en 1852.

Fanny ELSSLER

Fanny Elssler fut l’une des plus grandes danseuses de ballet de son temps.
Née à Gumpendorf (Autriche) en 1810, elle étudie la danse à l’école de ballet du Theater der Wien puis au théâtre de la Porte de Carinthie à partir de 1818. Elle fait de brillants débuts à Naples en 1825 avant de danser à Berlin (1830), Londres (1833) et Paris où elle devient la rivale de Marie Taglioni. Après avoir brillé dans le rôle de Zoloée, du Dieu et la Bayadère et celui de Lise dans La fille mal gardée, elle triomphe dans le Diable boiteux de  Jean Coralli sur une musique de Casimir Gide créé à Paris le 1er juin 1836. C’est dans le rôle qu’elle interprète dans ce ballet et en particulier au moment où elle danse la Cachucha, danse espagnole issue de la tradition gitane qui deviendra son morceau de bravoure, que Jean-Auguste Barre choisit de la représenter en 1837.
Après une brillante tournée en Amérique en 1840-1841, elle rentre en Europe où elle créée à Londres son rôle le plus célèbre Giselle en 1843. Elle quitte définitivement la scène en 1851 et se retire à Hambourg, puis à Vienne où elle meurt le 27 novembre 1884.

Sous la Monarchie de Juillet, Jean-Auguste Barre réalise une série de statuettes représentant différents membres de son entourage comme Mme Delaroche et son fils Horace, des personnalités en vogue telles que le duc d’Orléans, Melle Rachel, Marie Taglioni… Fanny Elssler dansant la Cachucha appartient à cette série. D’inspiration typiquement romantique : mouvement et référence à l’actualité, exotisme du costume, cette sculpture connut un grand succès et fit l’objet  d’éditions par Eck et Durand. Un exemplaire se trouve au musée des Arts Décoratifs de Paris dans la salle romantique.

Date:  1850
Period:  1850-1900, 19th century
Origin:  France
Medium: Bronze, Rich brown patina
Signature: Lifetime cast signed "A .Barre F[ec]it 1837", titled "Fanny Elssler", old edition -rare, beautiful example.

Dimensions: 43.6 x 19.1 x 14.5 cm (17¹/₈ x 7¹/₂ x 5³/₄ inches)
Categories: Sculpture